Comment placer son argent sans risque ?

Argent sans risque
Comment placer son argent sans risque ?

Livrets bancaires, assurance-vie, actions en bourse, etc, les types de placement pour investir sont nombreux, mais tous ne sont pas pareils que ce soit au niveau de la rentabilité que les risques à prendre. En termes de risques, il y a effectivement certains supports qu'il faudrait privilégier parmi d'autres et pour les connaitre, certaines règles basiques devront être appliquées afin de bien préparer le terrain et par la même occasion, limiter dans la mesure du possible les risques à prendre.

Bien, définir l'objectif financier

Définir un objectif financier semble anodin, mais sans objectif bien déterminé dans un projet de placement, c'est comme foncer tête baissée dans le marché des produits financiers. Il faut donc prendre le temps, avant même de regarder ce qui est proposé parmi les offres de placement, de bien définir les besoins. Pour cela, il suffit de répondre à une question. Pourquoi souhaite-t-on investir ? Entre acheter une maison dans les années à venir, constituer une réserve d'épargne en cas d'extrême urgence ou obtenir une rente pour anticiper la future pension retraite, le placement d'argent varie en fonction de l'objectif à atteindre.

L'horizon du placement

Les placements ne sont pas pareils pour l'acquisition d'une voiture dans l'année ou la création d'un capital pour financer un séjour en maison de retraite. Effectivement, l'horizon du placement est aussi un point à prendre en compte dans le placement d'argent, car selon la durée à laquelle on souhaite mener à bien son objectif, le placement à privilégier n'est pas le même.

Concrètement, pour une durée de 3 ans, il est préférable de choisir les placements à court terme comme les livrets, Sicav ou comptes à terme. Pour une durée qui va au-delà de 3 ans jusqu'à 8 ans, il est conseillé de privilégier les placements à moyen terme comme le plan d'épargne de logement (PEL) ou l'assurance-vie. Pour un placement au-dessus de 8 ans, l'investissement dans les marchés financiers comme les actions en bourse peut être une alternative intéressante.

Les connaissances dans le domaine de la finance

Puisqu'il s'agit ici d'investir un fonds de départ en vue de le rentabiliser, il est donc capital de disposer de solides connaissances en matière de finances surtout pour un placement sans risque. Cependant, certains supports comme le livret A, un LDD, ou un LEP n'exigent pas de l'investisseur, beaucoup d'attention au niveau de la finance.

Tout a été simplifié de façon à ce que tout le monde puisse accéder à ces supports d'une manière simple et facile à comprendre. Par contre, il en est autrement pour la gestion des portefeuilles d'actions. Ce type de placement a la réputation d'être lucratif au détriment d'un risque élevé à prendre.

Donc, pour bien gérer un plan d'investissement dans des actions, il faut du temps, mais aussi une bonne connaissance du marché boursier. Selon l'avis de Frédéric Hottinger, acteur professionnel de la finance en Suisse, si l'on veut réussir dans la Bourse et limiter les risques, il faut être capable de suivre régulièrement les tendances du marché, lire la presse financière et

bien connaître les produits et leur fonctionnement pour déterminer lequel vendre ou acheter. Dans le cas contraire, il est préférable de choisir des fonds communs de placement qui peuvent être gérés par des professionnels.